Le Choeur

 

 

« L’église de Meillerie, sur les bords du lac Léman, était un ancien prieuré, dépendants des chanoines réguliers de saint Augustin. Le chœur gothique de cette église, assez bien conservé, se compose de deux travées d’une longueur totale de 10 mètres environ, de 7m 50 de largeur, et de10 mètres de hauteur. Ses travées sont partagées par des groupes de colonnettes rondes, portant des chapiteaux à légers feuillages, avec taloirs carrés, et nervure à double tore de front. Le fond de ce chœur qui est carré, offre au chef, deux beaux doublets, ou fenêtres à meneau chacune, ayant des moulures riches à boudins, des chapiteaux à feuilles de vigne, et crochets, avec une rose ronde, sans subdivision au tympan, comme celles de l’église d’Evian. Entre ces deux fenêtres se trouvent encore une rosace très curieuse, dont le centre est vide, mais qui contient, dans sa circonférence intérieure, six lobes ronds et six trèfles. Ces caractères et cette richesse, empruntées, en partie, à l’église de Lausanne, fixent la date de cette église à la fin du XIIIème. »

Extrait des Mémoires et documents publiés par l’ Académie salésienne, T. VII, 1884

       

Les deux travées sont surmontées de voûtes d’ogives probablement en molasse, et ornées de deux clés de voûte ovales : celle de la travée est représente un Christ aux stigmates, et celle de la travée ouest un Agneau Pascal. Ces deux clés de voûtes sont peintes, mais leur facture laisse penser qu’elles sont elles aussi de molasse. Comparées à d’autres clés de voûtes d’édifices religieux de la région, comme Evian, Chillon, ou Contamine sur Arves, les sculptures de Meillerie sont d’excellentes factures. Les colonnes sont surmontées de chapiteaux simples ou sculptés de motifs végétaux.

Le chevet est carré, de même que de nombreuses autres églises en Chablais, Vaud et Faucigny. Celui de Meillerie possède dans la partie supérieure des créneaux, qui sont des vestiges de l’ancien système de fortification du prieuré. Dans la partie basse se trouvent d’autres vestiges, ceux de la sacristie construite au début du XVIIIème siècle, et détruite lors de la construction de la nef moderne.

                                                                                                                                                                                                                                S.B

 


 

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×